Place des Unterlinden à Colmar [photos]

Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]
Place des Unterlinden à Colmar [photos]

Une série de photos de la place des Unterlinden, un lieu public de la ville de Colmar, en France. La place doit son nom à la présence de l’ancien couvent des Unterlinden (monument historique). Pour vous y rendre, vous devez aller dans le quartier centre. On y accède par les rues Kléber, du Rempart, des Unterlinden, des Têtes, de l’Eau, le quai de la Sinn, le cours Sainte-Anne et la place des Martyrs-de-la-Résistance. A noter que cette place n’est pas desservie par les bus de la TRACE de Colmar.

Le musée Unterlinden

Installé dans un ancien couvent de dominicaines depuis sa fondation en 1853, l’établissement, passé de 4.500 à 7.900 mètres carrés, espère attirer chaque année 350.000 visiteurs contre 200.000 auparavant, ce qui le classerait parmi les musées des Beaux-Arts les plus fréquentés en région. Le musée Unterlinden est un musée d’art situé à Colmar dans le Haut-Rhin. Le Musée Unterlinden propose un parcours de visite couvrant près de 7000 ans d’histoire, de la Préhistoire à l’art du 20e siècle. C’est l’un des musées de beaux-arts de province le plus visité. Il est géré, depuis plus de 150 ans, par la Société Schongauer, association de droit local dotée d’une autonomie financière et administrative. Parmi les pièces maîtresses des collections du musée Unterlinden, de nombreuses œuvres de l’artiste colmarien Martin Schongauer (xve siècle), réputé pour ses gravures admirées déjà par Albrecht Dürer. Le musée est reconnu pour sa remarquable collection de peintures et de sculptures du Moyen-Âge et de la Renaissance : oeuvres d’artistes du Rhin supérieur, de Bavière ou d’Allemagne du Nord. Les peintures de la fin du XVe siècle, à inspiration religieuse, laissent place à des thèmes humanistes tels la Mélancolie de Lucas Cranach et le Portrait de femme de Hans Holbein.

Ancienne piscine à Colmar

Ce bâtiment majestueux et sobre signé des sociétés suisses Pierre de Meuron et Jacques Herzog repose sur un bâtiment moderne relié à l’ancien bâtiment par une galerie souterraine, comprenant les anciens bains municipaux de 1906. Cependant, il laisse clairement apparaître des traces du passé : une ancienne chapelle abrite aujourd’hui des expositions temporaires. Jean-François Chevrier, le concepteur du nouveau musée, a souligné : “Le design doit être sobre et prudent pour mettre en valeur l’œuvre. Nous nous opposons à la prospérité du design” et il a promis que “Je ne veux pas éliminer l’hétérogénéité du design ”. Collection, le contraire”.

Ainsi, en plus de l’art médiéval ou de la Renaissance et même des collections archéologiques, Unterlinden abrite également des bâtiments de chefs-d’œuvre de l’art moderne. Il est particulièrement intéressant de mentionner que nous avons trouvé une impressionnante tapisserie de près de 7 mètres de long, réalisée en 1976 d’après le célèbre Guernica de Picasso. Il ne reste que deux livres au monde, dont l’un est décoré sur le mur de la salle du Conseil de sécurité des Nations Unies à New York.

Un peu d’Histoire…

Après le départ des moniales à la Révolution de 1789, les bâtiments, peu à peu laissés à l’abandon, servent de caserne militaire jusqu’au milieu du xixe siècle. Plusieurs événements vont alors contribuer à la naissance du musée : la création de la Société Schongauer et l’organisation d’un cabinet des estampes par Louis Hugot en 1847, la découverte à Bergheim en 1848 d’une mosaïque gallo-romaine qui est déposée dans l’église d’Unterlinden. Enfin, dès 1852, les œuvres issues du séquestre révolutionnaire sont transférées dans l’ancien couvent des Dominicaines. Ainsi, les bâtiments conventuels sont sauvés de la démolition et le musée ouvre ses portes au public le .


Colmar est une ville de la région Grand Est, au nord-est de la France, à proximité de la frontière avec l’Allemagne. Sa vieille ville est dotée de ruelles pavées, bordées d’édifices médiévaux à colombages ou du début de l’époque Renaissance. L’église gothique Saint-Martin, datant du XIIIe siècle, se trouve sur la place de la Cathédrale, en plein centre.

Made in Colmar 🥨

https://www.colmar.tech

Articles qui pourraient vous intéresser...