Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar

Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar
Pass sanitaire à l’hôpital Pasteur de Colmar

Le saviez-vous ? Le contrôle du pass sanitaire à l’hôpital devrait coûter 60 millions d’euros par mois d’après une estimation de la Fédération hospitalière de France et des informations de France Info ! Et on parle juste de l’hôpital… Même s’il est (très) contesté par les français, le pass sanitaire est entré en application lundi dernier. Il est donc désormais exigé pour entrer dans les hôpitaux pour les patients et visiteurs non urgents. Comme la majorité des établissements recevant du public, les centres hospitalier doivent contrôler les pass sanitaires des patients et des visiteurs à l’entrée de l’établissement par un agent de sécurité. Made in Colmar s’est rendu sur place pour constater cela.

En plus du masque sur le nez, des mains désinfectées, il faut désormais se munir d’un pass sanitaire pour accéder à un hôpital Colmarien. À l’hôpital Pasteur de Colmar, vous verrez à l’entrée une espèce de tonnelle qui fait office de barrage. Un agent de sécurité y est posté pour “contrôler” les personnes (carte d’identité + Pass sanitaire) à l’entrée. Néanmoins, Le pass sanitaire n’est évidemment pas obligatoire pour accéder aux urgences (encore heureux).

Pass sanitaire : à Cambrai, des dizaines d’établissements ferment en signe de protestation

Pass sanitaire obligatoire : la ruée vers les tests antigéniques

L’obligation de présenter un pass sanitaire pour rentrer dans les bars, restaurants, hôpitaux et trains entrent aujourd’hui en vigueur. Pour ceux qui ne sont pas entièrement vaccinés : c’est la ruée sur les tests antigéniques en pharmacie.

Malgré tout, il est possible d’accéder au centre hospitalier sans ce document pour cette première semaine d’application. Dès le lundi 16 août, les dérogations d’accès seront très exceptionnelles. Pour un pass sanitaire valide à l’entrée des hôpitaux, il faut avoir suivi un schéma vaccinal complet, avoir réalisé un test PCR négatif de moins de 72 heures, ou un test PCR positif de plus de 11 jours et de moins de six mois.

pass sanitaire

Made in Colmar 🥨

https://www.colmar.tech

Articles qui pourraient vous intéresser...