Gastronomie turque : une cuisine diversifiée

 Gastronomie turque : une cuisine diversifiée

Made in Colmar s’était rendu en Turquie il y a quelques mois. Avec autant de régions et de climats différents, vous pouvez trouver une variété de plats appétissants dans toute la Turquie. Dans l’ouest, vous trouverez des plats agrémentés d’un généreux filet d’huile d’olive.

Le long de la côte méditerranéenne, vous trouverez du poisson frais de l’océan. Vous trouverez partout une sélection abondante de yaourts, de fromages, de plats à base de viande et de brochettes, le tout agréablement agrémenté de légumes frais et d’assiettes de meze en abondance.

La cuisine turque a été façonnée et raffinée depuis l’époque de l’Empire ottoman. Il mélange des saveurs et des épices d’Asie, du Moyen-Orient et d’Europe de l’Est. Que vous mangiez dans une maison locale ou dans un restaurant, vous serez accueilli avec la plus grande hospitalité.

Turquie, capitale de la gastronomie mondiale ?

Inutile de dire que nous sommes tombés amoureux de la cuisine turque. Le pays est un paradis culinaire. En fait, la nourriture est si variée et savoureuse qu’elle est reconnue comme l’une des meilleures cuisines du monde. Notamment avec la confiserie turc et son fameux loukoum. Le loukoum, ou rahat loukoum, est une confiserie d’origine ottomane, intégrée également dans les gastronomies traditionnelles balkaniques, maghrébines et moyen-orientales, c’est-à-dire dans l’ensemble des pays liés à l’Empire ottoman.

Les fruits en Turquie

Les fruits frais sont très répandus en Turquie. Dès qu’un nouveau fruit est de saison, il apparaît partout et se dirige vers les étals de fruits proches et lointains. On nous a dit que si la branche d’un arbre fruitier s’étend dans l’espace public, il est généralement acceptable de la cueillir. Si vous pouvez le cueillir, vous pouvez le manger ! C’est ainsi que nous avons découvert de savoureuses figues vertes et mûres blanches.

Les fruits du Nouveau Monde ou nèfles, sont sucrés, un peu aigre-doux et tout à fait délicieux. Il est très doux et juteux à maturité. Malgré les taches brunes rebutantes, vous pouvez manger la peau. Attention aux grosses graines à l’intérieur – le nombre de graines varie sans raison.

Erik ce fruit intéressant est en fait une prune pas mûre. C’est acidulé et croustillant. Il n’y a pas beaucoup de chair à savourer sur chacun, il est donc préférable de saisir une poignée de ce fruit aigre à grignoter.

La pastèque en saison, cela semble être la seule chose que tout le monde veut manger. Sans oublier, que c’est super rafraîchissant par temps chaud. Servi avec un fromage émietté, il peut être consommé au petit-déjeuner, au déjeuner ou au goûter.

Figues mûres ou séchées, vertes ou violettes, la Turquie possède les meilleures figues du monde . Nous en eu la chance d’en manger sur place lors de notre séjour. Un vrai délice !

Les pains en Turquie

Ekmek est le mot turc pour pain et c’est un mot pratique à connaître. Le pain est un aliment de base dans l’alimentation turque. Il est servi à chaque repas. Les gens font la queue dans les boulangeries chaque matin pour acheter leurs produits frais pour la journée.

Ramazan Pide – un pain plat et circulaire frais tous les jours pendant le Ramadan. Le ramazan pide a une croûte croustillante et un milieu pâteux. Le dessus est saupoudré de graines de sésame et de cumin noir.

Lahmacun (la lettre « c » fait un « j » en turc, donc lah-ma-jun) un pain plat et fin recouvert d’une couche de viande hachée épicée. Il est servi avec des herbes et des légumes verts – placez les condiments de votre choix sur le dessus, roulez ou pliez le lahmacun et dégustez. Super satisfaisant et pas cher.

Le lavaş (en turc ş se prononce « sh » donc, lavash) est servi frais et chaud dans les kebabs. Il sort plein de vapeur et gonfle comme un ballon mais se dégonfle en refroidissant. C’est l’outil parfait pour ramasser une variété de trempettes mezze.

Borek – une pâtisserie savoureuse, feuilletée et farcie avec un assortiment de garnitures comme de la viande, du fromage, des épinards ou des pommes de terre. Cette pâtisserie copieuse se déguste au petit-déjeuner, au déjeuner ou au goûter.

Gozleme Une fine crêpe savoureuse qui peut être remplie de pommes de terre, de viande, de fromage ou d’épinards. Semblable à une crêpe. Populaire en Antolie.

Biberli Ekmek – nous avons trouvé ce pain à la pâte de poivron rouge à Hatay, où la cuisine est fortement influencée par son voisin arabe, la Syrie. La pâte de poivre épicée et salée est étalée sur un pain plat sans levain qui est cuit dans un tandoor.

Pide – « pizza » turque en forme de bateau avec tous les types de garnitures. Délicieux.

Bazlama – un pain plat circulaire épais. C’est un pain traditionnel de style « village » qui est fait depuis des lustres.

Kebaps, Plats De Viande & Repas

Curieusement, Çöp Kebap se traduit par kebap « poubelle ». Se compose de petits morceaux de viande et de morceaux de graisse mis sur une brochette et cuits à la perfection. Ne vous laissez pas rebuter par le nom !

Urfa Kebap ressemble à, mais ne doit pas être confondu avec, le kebap d’Adana. Les deux brochettes sont faites de bœuf haché (parfois mélangé avec de l’agneau haché), d’ail, d’oignons et d’épices, et moulées à la main sur une brochette. Le kebap Urfa est doux, le kebap Adana est épicé – il est mélangé avec du poivron rouge et du paprika.

Şiş Kebap (ş se prononce ‘sh’ donc shish kebap) morceaux de viande sur une brochette, parfois avec des légumes entre les deux, rôtis sur une flamme.

Iskender Kebap – agneau grillé tranché finement, enrobé d’une sauce épicée à base de tomates et servi avec un accompagnement de yogourt au beurre. Riche, lourd et satisfaisant.

Rate de mouton grillé Dalak Kebap … un peu dur et moelleux. Populaire dans la région sud-est de la Turquie.

Manti – raviolis turcs – petits sachets faits à la main remplis de viande garnis de sauce tomate et de fromage.

Doner Kebap – traditionnellement, le doner kebap est de la viande d’agneau cuite sur une rôtissoire verticale. De fines tranches sont rasées avec un couteau et emballées dans un pain plat avec des tomates, des oignons, de la laitue, des frites et des sauces.

Kebap d’aubergine – kofta (boulettes de viande) pris en sandwich entre d’épaisses tranches d’ aubergine grillées sur une brochette

Güveç est populaire dans l’est de la Turquie, c’est essentiellement un plat qui se sert dans une casserole turque

Oruk Icli Kofte – une galette de viande oblongue enfermée dans une coquille de boulgour frit croustillant.

Testi Kebap, ou kebap en pot d’argile, est un ragoût de viande et de légumes refroidi dans une marmite scellée. Pour servir, le pot d’argile est brisé à table.

Çiğercisi Kebap – le kebab de foie frit est une spécialité régionale de Diyarbakir. Il est servi avec des oignons cuits et crus, des tomates, des poivrons, du persil, du citron et du pain

Les köfte sont essentiellement des boulettes de viande ou toute galette faite à la main d’agneau, de bœuf ou de poulet hachée mélangée avec des épices, du pain et des œufs. Ils sont de toutes formes et tailles et peuvent être grillés, poêlés, grillés, mijotés.

Articles qui pourraient vous intéresser...